LE MOT DU PRESIDENT

Le secteur sanitaire en France est en constante et considérable mutation : vieillissement de la population, égalité d’accès aux soins, progrès médical, développement des alternatives à l’hospitalisation, financement toujours plus restreint du système de soins… Autant de problématiques auxquelles l’hospitalisation privée doit faire face. La place des établissements de santé privés commerciaux dans l’offre de soins est bien établie, mais elle mériterait à mon sens une plus grande reconnaissance. Défendre nos cliniques, dans un environnement règlementaire et financier de plus en plus contraignant, telle est la mission première de notre Fédération !

Outre la défense des intérêts de la Profession au jour le jour, je souhaite que la F.H.P SE, dans une vision à long terme de son action syndicale, prépare et anticipe ces évolutions et accompagne ses adhérents. C’est à nous de démontrer que la rationalisation de l’offre de soins est possible selon un process « gagnant-gagnant ». Nos établissements possèdent les capacités d’innovation, de réactivité, de souplesse, indispensables.

Mon parcours personnel –transformant un établissement familial de MCO en SSR lui adjoignant un EPAHD et un établissement pour adultes handicapés– m’a appris l’importance des facultés d’entreprise et d’adaptation de notre secteur.

Aujourd’hui, en région PACA et en Corse, l’hospitalisation privée est un acteur économique et social de tout premier plan. L’action de la F.H.P SE doit lui permettre de conserver et même d’améliorer encore ce positionnement.

Pour cela, il faut parfois des compromis. Il faut constamment dialoguer avec les tutelles. Il faut s’investir, via nos représentants, au sein des différentes instances de démocratie sanitaire. Il faut également sortir de cette opposition « public / privé » afin que ces deux partenaires puissent coopérer et lancer de véritables expérimentations au service de notre système de santé… Mais pour réussir, encore faut-il qu’existe une véritable transparence de la part des autorités de santé ainsi qu’une réelle égalité entre les acteurs de soin en région.

Tels sont les enjeux qui nous attendent !

Forte de ses 186 Adhérents et d’une équipe de collaborateurs motivés, je suis sûr que la F.H.P SE saura relever ces défis.

 

Jean-Louis MAURIZI

Président de la FHP Sud-Est

Les commentaires sont fermés